[Dans le mufle des Vosges] Lexique

Au fil des épisodes, les termes de patois vosgien s’accumulent !

Désormais, plutôt que de faire un mini-lexique (souvent incomplet) à la fin de chaque épisode, je vais plutôt mettre à jour un seul lexique central.

Retrouvez aussi de typiques expressions vosgiennes sur le dictionnaire vosgien :

à cafourette : aux lieux d’aisance

A tire-larigot : à toute vitesse

Bâbette : bonne du curé
Bassotter : mal travailler, tourner en rond, avoir des gestes empesés ou maladroits
baugeotte : gros panier en osier à anse double

lo betch : le bassin

beugner : cogner

beusse : grosse bête

biquit : agneau, chevreau
bise = vent froid soufflant du nord ou du nord-est
Bobi : Interjection

bonne amie, bon ami : petite amie, petit ami
bouâler, bwâler : gueuler, râler

le bouayre : la lessive
brésailler, brézailler = lambiner, rester à rien faire ou tourner en rond, travailler mal ou lentement

breûiller : brailler
Broyer : faire, fabriquer

cabouler : renverser

cagneux : malade, mal portant, tordu

caloubrette : voiture légère à ressorts

calugeotte : maison

camp-volant : tzigane
C’est pas vrai que d’moi : formule auto-dépréciative
chapelotte = petite chapelle

Cheu’nous : chez nous
clenche = poignée

cocotte : marmite

avoir la comperneure infirme : ne pas bien comprendre
confiotte : confiture
coualés : petits bonshommes en brioche (équivalent des manalas alsaciens)
couârie, couâroil : discussion

çui : celui
darau-darou : loup-garou

dârou : animal fantastique avec les pattes gauches plus courtes que les droites afin de courir à flanc de colline.

« Dârou ! Dârou ! Vénet do mo so sac ! » : « Dârou ! Dârou ! Viens dans mon sac ! »

déclichotte : diarrhée

drache : pluie

diot : fou, idiot ou difficile sur la nourriture
Division ! : juron

échoté : en train de rien faire, ne sachant pas quoi faire

encô pé : encore pire
être parti(e) triquer : commettre l’acte sexuel (sens fort), vagabonder avec de mauvaises fréquentations (sens faible)

faire le couaroye : bavarder

feigne : tourbière

flappes : chaussons
foingé = saoul

founet : désigne toute sorte de feu, du fourneau au feu de branchages

frâler : casser, abîmer, baisser

freugner : fouiller, fouailler
frichtic : casse-croûte

kémotes : pommes de terre

inguiottes : extrémités (doigts de pieds, sabots, pattes)

jaunottes : girolles
Géromé : variante vosgienne du fromage de Munster.

Goulafe : gourmand
Goutte : liqueur forte, habituellement à la poire où à la mirabelle.
gôyotte : cagnotte, fortune cachée

une (grande) guéniche : une femme un peu empotée ou peu considérée
gratte-cul : Fruit de l’églantier
greugnot, greuniot : visage, bouche

griboulu : couvert, constellé

grimoler : engueuler

groller : gronder, grogner

habresac : musette
Hardi petit : à toute vitesse

Kneffes : sortes de gnocchis, de pâtes alsaciennes

lé conseyou n’on mi lé peyou : les conseilleurs ne sont pas les payeurs

Mâ ? Ço â oures-ci qu’vos rotrez ? : Mais ? C’est à cette heure-ci que vous rentrez ?

Margoler : Mâcher bruyamment. Signifie aussi marmonner.

Marmosé : barbouillé
maugin : tarte au fromage blanc

meurotte : sauce vinaigrette

migaine : appareil à quiche à base de crème et d’oeufs.

Moôn ! : interjection signifiant la stupéfaction ou l’indignation

moucher : tirer sur, blesser, assommer, tuer

la neutée : la nuit

oualà : voilà
ouâr : voir

ouature : chariot
péteuillot : gadoue, pétaudière
péteux : peureux

pétieu : trou

petneilles, pentayes : panais, carottes sauvages

pétrisoire : pétrin familial
Peut : laid, méchant

poirotes : pommes de terre


Pont : premier étage d’un grenier, qui communique avec l’extérieur pour faire passer les engins agricoles.
puisé(e) : trempé(e)

quetsches : prunes
Quimper : râler
raminer : critiquer, disputer

rampinotte : liseron

ramuser : retarder quelqu’un (souvent en couârant ! )

récuse-poto : mouchard(e)
ru : petit ruisseau

sâpré : sacré

schlague : raclée
schlass = couteau
schlinguer : puer

schmiquer : sentir, renifler
Sec comme trébeuillot : sec, dur

Se fourrer la culotte : se soûler

Se prendre une quiche : selon les cas, se prendre une veste, une claque ou tomber.

Sombres de pommes de terres : dernières pommes de terres rassemblées à la fin d’automne

soyotte : danse traditionnelle vosgienne

toffés : patates cuites à l’étouffée
vindiou, vinrat : jurons
Whoit : interjection

Yoyotter : faire n’importe quoi, dysfonctionner

46 commentaires sur “[Dans le mufle des Vosges] Lexique

  1. Freugner existe avec rigoureusement le même sens en Bourbonnais. Je croyais que mq mémoire d’enfant me trahissait. Le domaine géographique deborde largement les Vosges.
    Merci pour votre belle collection.

    J'aime

    1. Merci pour cette information ! Pour être tout à fait honnête, le lexique ainsi rapporté mélange des expressions que j’ai trouvées dans des lexiques de patois vosgien ou lorrain avec des expressions employées par ma famille ou mes proches dans les Vosges qui pouvaient aller de l’idiosyncratisme le plus local à des formes d’argot rural, comme freugner, visiblement plus étendues. Il y a aussi tout un mélange d’époques, entre des expressions rapportées par mes parents ou grands-parents et déjà en voie d’extinction à leur époque, et des argots ruraux employés par les jeunes de ma génération. L’idée était moins de restituer fidèlement le patois vosgien que l’environnement linguistique qui m’entourait, histoire de donner des lettres de noblesse à un sabir personnel que je croyais avant interdit pour la littérature.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s