[Extraits] Le cueilleur d’arbres, un jeu de rôle Millevaux pour contempler l’instant à l’approche de l’inéluctable, par Claude Féry

(temps de lecture des extraits : 2 mn)
(temps de lecture du jeu : 6 mn)

Télécharger le jeu

« Nous sommes accroupis au pied de l’arbre foudroyé. Nous échangeons des regards qui trahissent notre nervosité.
L’inquiétude nous hante. Une odeur de mort nous entoure. Dans les hauteurs de la voïvodie, aux tréfonds de cette forêt immémoriale, de funestes engeances rôdent, tapies dans les broussailles. »

« Suzette est une jeune fille qui habite le village. Elle est déterminée, et indomptable. Elle aime Kwolia . Quand elle a su qu’il allait rejoindre pépé Piotr , sur les hauteurs boisées et obscures, elle a insisté pour l’accompagner. Pour les protéger des flammes du DUSHANI , elle a fabriqué un bouclier à partir d’une plaque en métal et d’une corde de lianes tressées. »

« La nuit s’annonce longue et froide. Heureusement quelqu’un a apporté une bouteille de lait de noisettes fermenté. Tour à tour, pour se réchauffer, et tromper l’ennui, les amis boivent et discutent à voix basse. Un modeste réconfort. Chacun évoque la vraie raison de sa venue au cœur du bois, et évoque ce que représente la rencontre avec Le Cueilleur d’Arbres . »

« Vous aurez votre chance contre DUSHANI en trois occasions. La première se présente lorsque DUSHANI s’élance vers vous depuis les hauteurs. Il est bien trop rapide pour que vous espériez le distancer. Si Oleg parvient à l’abattre, peut-être pourras-tu lui arracher le cœur.
Tu te souviens de Oleg tambourinant à ta porte en pleine nuit, l’haleine fétide et le ton geignard, la tête couverte de sang et gonflée par la raclée qu’il venait de prendre. Peu après, il a pris le fusil dans ses bras comme pour le bercer, tout en parlant de la mort…
La pièce de Oleg tournoie dans les airs avant de tomber au sol.
Pile ou face ? C’est la marque de son destin. Ramasse-la ! »

« † Explique-leur que vous attendez Le Cueilleur d’A rbres près de l’arbre foudroyé, au sommet du Bruinet .
† À mesure que le temps s’écoule et que l’obscurité gagne, vous buvez de petites lampées dans la bouteille. Suzette , Oleg , Mauve et toi discutez pour dissiper vos craintes et tromper l’ennui. Ne vous précipitez pas. C’est important. Tu es venu afin d’apprendre à reconnaître le bois d’harmonie, l’épicéa rouge, l’épinette tri-centenaire qui ne visse pas et servira à la facture des tables d’harmonie d’instruments qui sauront éloigner DUSHANI . À chaque fois que l’un de vous prend la parole, il boit.
À chaque fois, que tu prends la parole, DUSHANI peut surgir, plutôt que le vieillard que vous attendez, (pile sur ta pièce). Lorsque vous évoquez Le Cueilleur d’Arbres, vous ne buvez pas, pour ponctuer la prise de parole. »

« Piotr , le Cueilleur d’Arbres est inspiré de Lorenzo Pellegrini, un authentique et poétique cueilleur d’arbres de la vallée de Joux. »

Shawn Harquail, cc-by-nc, sur flickr