[Extraits] Marche II


Un jeu de rôle Millevaux ésotérique et intimiste par Claude Féry.

(temps de lecture des extraits : 1 mn / temps de lecture du jeu : 3 mn)

4186172928_c0394575f3_c.jpg
Professor Bop, cc-by-nc-nd, sur flickr

« Je suis seule… une âme esseulée.
Mais si je marche alors la sève afflue en moi.
J’éprouve le monde : l’immensité de la forêt qui avance, la tristesse des ruines,
les douleurs de l’emprise, les troubles nés de l’égrégore, le fiel de la crainte des
horlas . Mais pour que vivent ces souvenirs, je dois les dire. Sinon, ils s’affadissent
et s’étiolent, rongés par l’oubli. Je ne suis que dans le temps de la rencontre avec
d’autres âmes et dans l’espace de la découverte d’autres territoires.
Je dispense un bienfait
Je partage une souffrance
Je clame un triomphe
C’est tout un ! »

« Aussi je guette le silence qui scelle ma condition de perdue, et afin de na pas,
dans les méandres de l’oubli, noyer ma conscience, je marche et marche encore.
Un temps, je recouvre mon identité dans le regard d’un autre, les mois suivants,
je repose mon corps endolori dans un havre préservé, mais un jour, un jour
viendra ou je quitterai mon linceul de solitude pour embrasser le doux visage de
l’amitié. »

« Ce système de résolution nécessite l’écoute attentive et le respect des
silences.
Dans son instance, la joueuse révèle une faille, une faiblesse, une
souffrance qui la tourmente, ou bien encore, elle évoque un bienfait
qu’elle a dispensé ou enfin un triomphe qui la comble d’aise.
Elle ménage ensuite un silence . »

« Afin de surmonter l’adversité du monde, et claironner son triomphe ,
la joueuse offre trois épines enfoncées dans sa chair ou grains riz en
plus du chiffre issu de la lame d’Écheveuille qu’elle éprouve. »

« Si toutes les âmes qui forment La ronde récoltent cinq grains de riz
de plus que le chiffre de la lame d’Écheveuille éprouvée, les âmes
renoncent à leur marche.
Elles s’enracinent.
À l’ombre de leurs branches , d’autres rondes bientôt se formeront,
inspirées par le bruissement mélodieux de leurs feuilles .
Les ronces semées sur leurs sentes dissimulent les cailloux qui
entailleront les pieds des jeunes danseurs. »

Un commentaire sur “[Extraits] Marche II

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s