Voyageurs immobiles, le chant du taon ou L’apocalypse des oiseaux

[Publication par la communauté] Voyageurs immobiles, le chant du taon ou L’apocalypse des oiseaux

« La fille du clan des mangeurs de vents est tombée. Elle a de la toux et son foie enfle. Le chant des oiseaux m’a révélé que Muruos l’a infestée, en ce jour de la saison montante, moi mop, ayant été appelée par les sacrifiants, tous les éléments nécessaires qui te sont destinés, les calebasses de bière de lichen, le tressé du chemin en herbe folles et la chope remplie de gratte-cul, la viande de chenilles, étant posés, te rendant culte, je te ramène à ton lieu, au lieu de naissance du clan, aux racines d’un vénérable… »

Un rituel de Millevaux par Claude Féry

(temps de lecture : 2 min)

Lire / télécharger le PDF

52181099376_fbd09d7517_z.jpg
Internet archive book images, cc-0, sur flickr