Outsider, mai 2019

Briefing bucolique pour la partie des Sentes qui eut lieu au Gîte Millevaux 2. Photo : Claude Féry, par courtoisie.

 

LA COMMUNAUTÉ

 

Publications par la communauté

+ Dégringolade

Un jeu de rôle Millevaux basé sur l’acceptation de l’oubli comme condition essentielle au bonheur. Par Claude Féry !

laurynasm, cc-by-nc, sur flickr.com

+ Le Discours de Saloth Sâr

L’enregistrement d’un discours politique glaçant. Une aide de jeu pour Charogne et pour Little Hô-Chi-Minh Ville par Claude Féry.

Image
screenpunk, cc-by-nc, sur flickr.com

 

Articles

+ Une critique d’Inflorenza par Nitz sur l’Auberge Virtuelle !

Assorti d’un instructif échange d’opinions. 

 

Extraits

+ Millevaux Hex, par Dino Van Bedt.

Dans l’esprit des jeux de rôle  des années 90 à 2000, avec 1 MJ, des carac, des compétences, des facteurs de difficulté, des atouts/handicaps et des listes, et un univers bien intégré à la fiche de personnage.

+ Millevaux Âge de Pierre, par Michel Poupart

Une uchronie préhistorique à Millevaux où le principal moteur de l’action est l’équilibre mental des personnages ! 

 

Parties de jeu de rôle enregistrées par la communauté

+ [Fripouille] Écoute

6ème épisode de la campagne des Brimbeux. Un épisode marécageux en quête de nourriture et d’un copain disparu. Une partie rythmée par une scansion hallucinée tirée d’une fiction audio de Carine Lacroix.

+ [Fripouille] Pleurer les mots

7Ème épisode de la campagne des Brimbeux. Pour sauver leur camarade, nos jeunes héros s’aventurent dans le territoire cauchemardesque des sœurs tisseuses. Un enregistrement par Claude Féry.

+ [Sève] Kipande, les galeux

Un interlude à la campagne des Brimbeux, joué avec Sève, l’occasion d’un périple en barque ronde sur les terres inondées des hortillons, avec un accent toujours plus mis sur la mise en scène et la narration. Un enregistrement et un récit par Claude Féry. 

 

Récits de parties de jeu de rôle par la communauté

+ [Millevaux, ère forestière] La communauté écarlate

Une caravane de l’étrange, des rats géants, un monstre canidé et une ville déchue. La routine ! Un récit par Trickytophe.

+ [Bois-Saule] La quête de l’arbre docile

Arjuna Khan reprend son roleplay solo empreint de souffrance et de poésie après une longue interruption ! 

 

MES ACTUALITÉS

 

Evénements

+ Une preview de la session du GN les Sentes du 14-15 septembre dans le Morbihan, sur le site Electro-GN !

+ Le 24,25 et 26 Mai a eu lieu la deuxième édition du Gîte Millevaux, en forêt de Rennes (Bretagne)

C’est une minuscule convention privée qui a réuni une quinzaine de personnes pour jouer autour du thème de la forêt et de Millevaux. Ce fut à nouveau un moment intense, pour tester plein de jeux, échanger, consolider des amitiés et faire de superbes découvertes. J’en ressors forcément transformé.

 

Publications

+ Les Sentes 9.0

Le GN des drames forestiers dans la réalité sorcière de Millevaux. Une version amaigrie pour une mise en place plus fluide !

pdf

traitement de texte

Image
Batronoban, par courtoisie

 

Podcasts

+ Podcast Outsider N°44 : Game Design Jeu de Rôle : L’interprétation

Quand les joueuses émettent des spéculations au sujet des éléments imaginaires, certaines vont alimenter les prochaines interactions et intercréations, d’autres seront rejetées mais auront alimenté la rêverie commune. Cela valait bien un podcast ! 

Image
Megan Sauter, cc-by-nc, sur flickr.com

+ Origami

Le podcast Trop Long ; Pas Lu me met en équipe avec l’ineffable Adrien Toulon et nous oblige à créer un jeu de rôle feel good !

Résultat : un jeu de rôle de réconciliation où on incarne des vieux amis lors d’une semaine de vacances au bord de la rupture. Avec du feu, du papier, des boîtes et des origamis.

Image
Gabriela Pinto, cc-by, sur flickr.com

 

Articles

+ Le jeu de rôle : un jeu, un art, une expérience

Et vous, avez-vous parfois l’impression de ne pas pratiquer comme les autres ? 

+ Le droit de retrait

Et vous, gardez-vous toujours la porte ouverte ? 

 

Parties de jeu de rôle enregistrées

+ [Bois-Saule] L’apprenti qui m’aimait
Premier test de la version duo de Bois-Saule pour une aventure chamanique à la poursuite d’un noir passé.

+ [Bois-Saule] La chasse aux dieux

Pour cette partie enregistrée en duo, découvrez l’épopée étrange et glauque d’une chasseuse de dieux qui transporte le corps de sa sœur morte.

+ [Odysséa] L’île des morts

Dans cette partie-tutoriel, je joue un personnage tout en transmettant mes techniques de maîtrise à notre confident ! Au menu : une équipe en crise, des bien-aimés à sacrifier et à secourir et un voyage dans deux lieux emblématiques : l’île du Cyclope et l’île des Morts. 

Un enregistrement de partie à écouter comme une aide de jeu, et un récit en prime !

 

Récits de parties de jeu de rôle

+ [Millevaux Mantra] Oedipos

L’expérience mindfuck tactique la plus totale dans ce test du scénario reprenant la vie d’Oedipe dans trois réalités parallèles et des poussières. 

+ [Marchebranche] La fille au ruban rouge

Des aventures marines, des oiseaux de toutes forme, du vertige logique, et de l’émotion, dans cette suite de la campagne du Monde du Canal.

+ [Inflorenza] Epistolia

On continue les contraintes créatives un peu folles avec cette expérience de shonen épistolaire !

 

Parties jouées

+ [De mauvais rêves] Nos vies coupables

J’ai enfin pu tester le jeu de rôle de réconciliation familiale conçu par Julien Pouard. Nous avons joué en ligne dans des conditions un peu difficiles : je n’avais pas encore bien saisi les règles,  j’ai échoué à faire fonctionner l’application Roll20 dédiée au jeu, et j’ai abandonné l’idée, faute d’énergie, de jouer dans l’univers de Millevaux. Néanmoins, la partie fut riche en drama, je trouve que je le jeu provoque des roleplay intenses. Nous n’avons pu jouer qu’un début de partie, donc il ne nous fut pas possible de saisir la pente du jeu, mais l’émotion était déjà au rendez-vous.

+ [Ecorce] A l’assaut de l’asile

Un one-shot copieux qui fut pleinement réussi ! Les personnages erraient dans l’Auvergne de Millevaux à la recherche d’un enfant disparu. Un départ sur la Voie Déchue où le Corax du groupe subjugue le gardien du péage jusqu’à ce qu’il leur cède leur véhicule, un passage en forêt avec de fort mauvaises rencontres, et l’assaut-infiltration d’un asile psychiatrique où des scientistes faisaient des expériences sur des enfants pour asservir leurs pouvoirs psychiques. Cette partie m’a permis de tester ma dernière invention de règle (on obtient un flashback à chaque fois qu’on tombe à 0 PV), très probante, qui permet d’étoffer les personnages de façon organique, et j’ai également (je pense que la règle citée ici n’y est pas innocente) un glissement des plus intéressants du jeu tactique vers le jeu moral. Le système de combat a été absolument fluide et l’équipe de jeu était tout bonnement géniale.

+ [Les Sentes] La Roche Noire

Un test à trois sur un site exceptionnel, les mégalithes de Monteneuf. Nous avons d’abord joué un peu à l’écart car en ce début de soirée le site fut fréquenté par deux promeneurs, mais vers la fin, nous avons vraiment eu cet endroit impressionnant pour nous tous seuls. J’ai testé mon briefing raccourci, et ça a bien fonctionné. Jouer parmi les roches maléfiques des Mégalithes de Monteneuf était un vieux rêve, qui a donc été accompli. J’ai été frustré parce que les joueuses avaient trop peur de l’aura des grandes roches pour me permettre d’en approcher, mais je me suis rattrapé à la fin de la résurgence, avec un rituel solo en face d’une des plus imposantes.

+ [Sève] Pour un mouton

Une partie de Sève au Gîte Millevaux, maîtrisée par un de ses auteurs, Claude Féry. A jouer avec Claude, et dans un de ces settings de jeu de prédilection, j’ai l’agréable sensation de revivre toutes ses parties que j’ai suivies en audio. J’ai aussi mieux compris le fonctionnement de Sève en y jouant, et notamment j’ai saisi que les objets des personnages étaient tellement chargés émotionnellement que c’était des objets mémoriels. Quand on se les transmettait, on avait un flash mémoriel lié au personnage et à l’objet, ça permettait de creuser les backgrounds de chacun de façon immersive, et de rapprocher les personnages. Jouer des enfants est aussi à la fois rafraîchissant et flippant. Nous avons joué une petite équipe d’hortillonneurs qui ont pris tous les risques pour voler un mouton aux redoutables Verticaux. Mon personnage était très sombre, c’était un jeune carbonnier qui avait dû brûler vive sa mère pour la soustraire à la possession horla, et qui en portait des séquelles physiques et mentales. Au final, le contact avec un mouton a su lui redonner un peu de son innocence perdue.

+ [Systèmes Millevaux / Into the Woods] Le cri d’un arbre

J’ai enfin eu l’occasion de tester Into The Woods, le jeu duo de Morgane Reynier. Si le jeu est écrit pour être joué sur table, nous avons choisi d’en faire un GN en forêt. Quelques artifices de mise en scène ont suffi. Je suis assez content de mon idée de promener une bougie pour jouer le fantôme et de demander au promeneur de la rallumer à chacune de nos rencontres car je ne pouvais pas interagir avec la matière. J’ai joué un bûcheron mort écrasé par un arbre qu’il avait voulu couper pour prouver sa virilité, et le promeneur était un ado, puis un adulte, confronté à sa distanciation progressive par rapport à ses parents et à son lieu de naissance. Le promeneur a d’ailleurs triché avec le jeu en décrétant un écoulement du temps de 30 ans au lieu de 10 ans, ce qui a, trouvé-je, renforcé la force du jeu. Une belle expérience, à mon sens plus forte en GN qu’en jeu de rôle sur table.

+ [Les Sentes] Devenir arbre

Un playtest à 12 au Gîte Millevaux ! Ce fut l’occasion d’expérimenter la nouvelle version des ateliers (qui sont désormais un parcours initiatique faisant partie intégrale de la fiction du jeu) qui ne fit hélas pas l’unanimité. Le briefing et les ateliers furent rapides, mais visiblement un peu trop, certaines personnes en auraient demandé davantage. Une partie des joueuses est totalement entrée en transe, mais d’autres sont restées plus qu’en retrait, sur le carreau. Une expérience un peu douloureuse mais qui va porter comme fruits l’idée de nouvelles améliorations, toujours en recherche du design inclusif. J’ai en revanche trouvé que le côté cathartique a fonctionné, parce qu’on faisait plein de ponts entre la vie des joueuses et leur jeu, c’était très instructif.

+ [Inflorenza] La Tempête de Drusilla

Lors du Gîte Millevaux, Arjuna Khan nous a fait jouer son théâtre La Tempête de Drusilla, et j’en suis ressorti très enthousiaste. Le théâtre propose d’aborder des thèmes très fort tout en portant une esthétique de ouf. Je rêvais depuis longtemps de faire une partie d’Inflorenza en mode unleashed au niveau des thématiques, et ce rêve fut enfin réalisé, tout en étant joué, trouvé-je, dans une relative bienveillance et safitude. J’ai pu assouvir mon penchant actuel pour le kink sans, je pense, choquer personne et, je pense, on a réussi à traiter en sous-main les thématiques féministes du théâtre.

+ [Les Sentes] Les trois portes vers l’autre monde

Un playtest à 5 dans les impressionnants Mégalithes de Moustoir-Ac, ma commune de résidence ! J’ai pu tester le briefing amélioré depuis le playtest précédent, et notamment les missions de vie qui aident vraiment beaucoup à construire le jeu. Il y avait trois personnes entièrement débutantes en matière de GN. Ce fut assez percutant de voir certaines d’entre elles utiliser l’atelier « Les mots durs et les mots tendres » pour se dire des choses de la vraie vie, c’était assez intense. La partie fut vraiment cool, et ce fut notamment l’occasion de voir un test de la sécurité émotionnelle, avec le recours à une revisitation. 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s