Des choses insignifiantes

DES CHOSES INSIGNIFIANTES

Sentir l’arnaque venir de loin et quand même plonger dans le guêpier.

(temps de lecture : 6 min)

Le jeu : Little Hô-Chi-Minh-Ville, du panasiatique-dystopique-biopunk par Thomas Munier

Joué le 06/07/18 dans les locaux de l’association Tabula Rasa, à Chalons en Champagne

52053702691_de7c1e740f_z.jpg
Ken Ohyama, cc-by-sa

L’histoire :

Le commando retrouve Kiran, un représentant du Viet-Minh dans un temple balinais situé dans une cellule étroite et toute en hauteur. Colonne ornementée et casques pointus des officiantes.

Parmi les commandos, on trouve :
Shawaze Ima, aussi connue sous le nom de Princesse Bonheur. D’origine japonaise, une peau de porcelaine, sensuelle, habillée hi-tech. Cette techie de talent a aussi une entreprise de répare-minute H24, et deale également des puces VR « Kawaii World ». Elle a 3 petites sœurs : Mumu-chan, Koko-chan et Yaya-chan. Elle travaille dur pour leur payer la meilleure éducation possible. Son secret : ses trois petites sœurs servent d’escort girl pour payer les frais scolaires que Shawaze ne parvient pas à couvrir.

Hazard est un coréen, avec un look passe-partout. C’est un journaliste venu de l’extérieur avec sa sœur handicapée, Eden. Il bricole, il ramasse des choses dans la jungle. Il a entendu une rumeur d’une IA capable de parler aux plantes et c’est ce qui a motivé sa venue à Little Hô.
Secret 1 : Il est arrivé à Little Hô avec un artefact étrange. Il l’a volé à son ancien boss et a fui.
Secret 2 : Sa petite sœur est accro à la réalité virtuelle, elle recherche une expérience VR suprême qui s’appelle « Détruis la Lune »

Nirvana est un métis Hindi-chinois, petit, trapu, son crâne est rasé à blanc. Il est vêtu de vêtements composites entre le kimono et les vêtements hindi, plus des éléments hi-tech. C’est un cuisinier végétarien qui arrondit ses fins de mois en vendant des carillons à vent. Il a deux frères, Raman et Arish, et deux sœurs, Suri et Shefari.
Sa conception de la vie particulière : à ses yeux, la matrice est une expression de l’Akasha, la sphère de la connaissance. C’est une sorte de cyber-bouddhiste qui a eu un temps toute une cohorte de fidèles.
Secret : son fidèle préféré est mort en se connectant à l’Akasha
Son maître est Etal le Joyeux.

Halo est coréenne (d’apparence). Son visage est lisse, sa carrure est stricte, sèche. Elle est habillée sans fioriture. C’est une réplicante, sa conscience a été implantée par son programmateur, puis brimée pour qu’elle puisse accomplir la tâche qu’on attendait d’elle : elle a été programmée pour détruire. Il y a eu un bug, et maintenant elle veut apprendre à créer. Elle fait tout pour paraître humaine.
Secret : j’ai tué le hacker qui m’a bugué car il a rejeté mes créations (une variante fractale du Cri de Munch)
Elle mange beaucoup (pour nourrir son cyber-organisme) mais le cache.

Le gars du Viet-Minh demande de localiser un dépôt des Gnomes (les récupérateurs de mémoire) où ils entreposent des concepts. Ils doivent trouver le mot dans le casier N° 536 et le détruire. En paiement, Halo demande un livre de philosophie sur la condition humaine, les autres demandent de la schaft car ils ont besoin de grosses liquidités pour leurs différents projets persos.

Nirvana sent qu’il y a anguille sous roche. Il pense que leur équipe est chargée de faire diversion sur un objectif annexe tandis qu’une autre équipe se chargera de faire « la vraie mission ». Ils se dispersent mais ont le sentiment d’être suivis. Ils vont dans la cellule de Shiwaze, fermée par une porte blindée. Quand ils veulent en sortir, ils sont « accueillis » par une ado cambodgienne qui les braque avec une AK-47. Ils arrivent à la neutraliser, ils la montent sur les toits, et là Shiwaze la tue. Des enfants occupés à brancher leur baladeur sur les antennes voient la scène, alors Shiwaze les liquide également et balance les corps dans le vide entre deux immeubles.
Nirvana repasse sa mémoire à l’envers et il réalise le moment où la cambodgienne les a pris en filature (elle était déguisée en officiante dans le temple). Il voit qu’elle croise un autre ado dans une courelle plus loin et qu’il se barre discrètement. il a un tatouage, le même que la cambodgienne, qui les affilie à la une faction, la Guérilla, qui prône la révolution perpétuelle. Ils sont opposés au Viet-Minh qui cherche à asseoir son emprise sur la population, alors que la Guérilla ne tolère aucune autorité permanente, fusse-t-elle communiste.

La ruche apprend que Nirvana a posé des questions au sujet des bases de données des Gnomes.

Ils localisent le secteur des Gnomes, un ascenseur où des fidèles se pressent pour offrir des présents à un jeune enfant vénéré comme un dieu vivant. Les présents ne sont que des petites choses de la vie courante. Ils hackent son palais mental et y trouvent les casiers. Le casier 536 contient le mot « Perle ». Ils le détruisent.

Ils retrouvent Kiran, leur commanditaire, qui les paie sans sourciller. Halo reçoit le livre sur la condition humaine qu’elle a demandé : un antique exemplaire de poche de « L’Éthique » de Spinoza. Il est d’autant plus incompréhensible que les lettres sur le papier jauni et corné changent tout le temps de place.

La prémonition de Kiran était vraie. Ils ont en effet servi de diversion. Pendant ce temps, une autre équipée s’est infiltré chez les Gnomes et a détruit un autre mot : Espoir. Une fois que ce concept aura disparu de la tête des gens, le Viet Minh pourra les contrôler.

Trois des commandos, dans un effort mental, arrivent à retenir le mot malgré tout. Ils en sont peut-être les tout derniers dépositaires.

Mais Kiran a compris qu’au moins l’un d’entre eux a conservé le mot en lui.

Feuilles de personnages :

Hazard
Étranger
Solliciter l’aide de l’extérieur d12 + tech

Halo
Artifice
Transcender la condition humaine
actions cochées : transformer un être
Intime : Lilly +1, Shiwaze +3, Hazard +2, Nirvana +4

Shiwaze Ime
Techie
Reprogrammer la réalité
Intime : Halo +4, Nirvana +1, Hazard +3

(j’ai perdu la fiche de Nirvana. C’était également un Techie)

Commentaires :

Durée :
Briefing et création de personnage : 2h
Aventure : 2h
Debriefing : 1/2 h

Mise en jeu :
+ j’ai oublié de cocher une action de base pour chaque commando, du coup ça les a pénalisé sur la prise d’expérience (tout le monde n’a pas atteint 5 XP à la fin de la séance).
+ comme lors du test précédent (Nouilles-Mitraillettes), je teste la nouvelle version, où les joueuses ont un gros contrôle sur la description des résultats des dés (si elles le veulent). Pour citer un exemple (pas le plus spectaculaire, mais celui dont je me rappelle), lors de la découverte du mot dans le casier 536, j’ai juste dit que c’était un mot insignifiant et c’est un joueur qui a dit que c’était le mot « perle ».

Débriefing :
Le joueur de Hazard demande à dépenser ses 5 XP dans la création d’une nouvelle action spéciale, Journalisme (1D12 + ruche). Je l’accorde, puis nous constatons qu’il a un faible score en ruche. Comme la joueuse qui avait créé son perso n’avait pas fait d’interversion de carac;, on inverse deux de ses carac (tech et ruche).

Retours de l’équipe :

Joueur de Shawaze Ime :
Je me sens bien. J’ai besoin de jouer plus.

Joueur de Hazard :
J’ai apprécié. J’ai mis du temps à comprendre le système d’action et de succès. J’ai bien aimé le principe d’immunité : on peut altérer le monde par ce biais-là. [Thomas : C’est un univers où les personnages peuvent tordre la réalité]

Joueur de Nirvana :
ça me rappelle The Veil. [Joueur de Shiwaze Ime : Oui, c’est sur la même longueur d’onde, même si dans The Veil  c’est plus axé réel / virtuel] [Thomas : Oui, Little Hô, c’est plus un coffre à jouets de thèmes]

Joueuse de Halo :
Au début, j’étais perdue pour créer le perso, mais quand on présente son background, le fait que tu nous oriente un peu pour la création des secrets, ça aide à découvrir le monde. [Joueur de Shiwaze ; il y a des piliers mais le monde est très émergent.]
Les interactions avec les PNJ sont dangereuses !

Joueur de Shiwaze [aux autres] :
Je trouve que vous vous en êtes très bien sortis avec l’univers, plus que dans d’autres jeux cyber comme Shadow Run. [Thomas : C’est sans doute dû au côté émergent]

Retour personnel :
+ Le temps de création de perso est toujours long, heureusement on avait prévu de le rentabiliser en jouant deux séances (celle-ci plus celle à suivre, « L’Empire Végétal »)
+ J’ai particulièrement aimé le moment où un personnage revisionne sa mémoire pour en savoir plus sur la filature de la guerillera. Un chouette moment de vertige logique, assez inédit dans ma pratique, et qui rappelle un peu ce passage de Blade Runner ou Deckard revisionne en détail une photo 3D.
+ Cette mission, prévue pour durer 2h en temps narratif, a également durée 2h en temps de jeu. Cela m’a fait demander : « et si je fixais une durée de mission (en temps narratif) qui soit égale au temps de jeu dont on dispose ? ». Mais je rejette cette option car cela nous empêcherait de faire des ellipses et je crois aussi qu’on n’obtiendrait pas le sentiment de pression temporelle qu’on obtient avec un chrono de jeu qui soit seulement en temps narratif. Cela nous interdirait également de jouer les complications en cas de dépassement du chrono.

Points de game design à revoir :
+ Attribution des scores d’intime : déplacer à la fin de la feuille de création de personnage
+ Thèmes : remplacer Ruine par Réseaux
+ Faire une liste de secrets compromettants possibles
+ Sens des scores en intime : revoir à l’envers ? Si on devait donner un gros secret à quelqu’un à qui on a donné un gros score en intime, ce serait plus logique à comprendre et en plus, ça assurerait plus d »équilibre
+ Rajouter une troisième feuille de personnage pour noter le matériel, les contacts, les souvenirs, les infos, une description de son palais mental
+ Accorder de créer un custom move avec ses points d’expérience (modifier la feuille de perso)
+ Accorder de refaire un échange de carac au début d’une nouvelle partie.

Un commentaire sur “Des choses insignifiantes

  1. Premier compte-rendu d’un super week-end jeu de rôle passé à l’association Tabula Rasa à Chalons en Champagne ! Encore merci à toute l’équipe pour l’invitation et pour son jeu !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s