[Extraits] Mycorhizes

[Extraits] Mycorhizes

Deux errances qui se cherchent à travers la forêt immense de Millevaux : un jeu de rôle en duo par SMS ou réseaux sociaux.

(temps de lecture des extraits : 2 min / temps de lecture du jeu : 9 min)

« Quand la civilisation a déchu, l’humanité fut réduite à peau de chagrin, et faute de technologie opérante, la communication entre les êtres s’est éteinte. 

Mais certains utilisent désormais les arbres comme des sortes d’antennes radio : ils envoient un signal électrique que les arbres se répètent entre eux par les mycorhizes, on peut alors les capter si on est dans la zone d’émission. Toutes les personnes en capacité de capter les signaux des mycorhizes peuvent entendre ce message et y répondre, à moins qu’il soit crypté.

Vous jouez deux personnes qui errent à travers la forêt de Millevaux et cherchent à se retrouver ou se rencontrer. Durant votre périple, vous allez communiquer entre vous par les mycorhizes. « 

« Avant de jouer, mettez-vous d’accord sur la durée de la partie (une semaine, un mois, davantage…) et sur la fréquence des messages (l’objectif est de faire des messages courts qui vous engagent peu, aussi il paraît raisonnable de promettre un message par jour minimum, sauf cas de force majeure). »

« Quand tu écris un message à l’autre personne, il peut contenir à la fois trois types de déclaration :
+ Action du personnage : Ecris ce que ton personnage fait ou dit. Parle de lui à la première personne (Je)
+ Action du décor et des figurants : Ecris ce qui arrive au personnage de l’autre : concrètement cela consiste à évoquer ce que font le décor et les figurants. Quand tu évoques le personnage de l’autre, parle de lui à la deuxième personne (tu).
+ Communication : Communique de personnage à personnage via les mycorhizes. Toute communication mycorhizienne commence et finit par le sigle ll (deux L minuscules apposés). »

« L’autre personne peut réécrire ton message si celui-ci l’a mis mal à l’aise. Elle commence son message par le terme « Revisitation » et recopie ton message en modifiant ce qui lui semble nécessaire. « 

« Tu peux marquer l’écoulement du temps en début, fin ou milieu de message par un de ces sigles :
x un jour passe
xx un mois passe
xxx une année passe
xxxx une éternité passe »

« + Si lors du message précédent, l’autre personne a évoqué une situation dangereuse pour ton personnage, dis comment tu y réagis. Si tu t’en sors bien, l’autre personne aura le droit d’annoncer des conséquences néfastes pour ton personnage.

+ Si lors du message précédent, l’autre personne a posé une question gênante sur ton personnage, tu peux y répondre. Si tu esquives la réponse, l’autre personne aura le droit d’annoncer de noires augures pour ton personnage. »

« + Marée : [inspiration : égrégore] ll Je te cherche, Fantôme, depuis si longtemps. ll Tu es dans une partie spectrale de la forêt. Des arbres veulent sucer ton âme. J’ai fait un feu. Je n’arrive pas à brûler mes photos.

+ Fantôme : [Inspiration : ruine] Je capture un hérisson et je mêle mon sang au sien. C lui ki se fait sucer l’âme. Dans kel ruine a eu lieu ton souvenir le plus dark ? ll Patience, je vais t’aider. ll »

Image

crédits image : Ali Eminov, Oregon Caves, cc-by-nc, Claire Munier, par courtoisie, mpujals, Thomas Munier, domaine public

Un commentaire sur “[Extraits] Mycorhizes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s