Papill’Homme

PAPILL’HOMME

(temps de lecture : 2 minutes)

Papillon de nuit, papillon de vol, papillon de vie. Un récit de partie par Claude Féry.

Joué le 11/04/2020

Le jeu : The Quiet Year, un map gaming un an avant la catastrophe, par Avery Alder

52644626355_8988617b44_o.jpg
(C) Lucas Roussel

Toutes les photos suivantes sont de Claude Féry (par courtoisie).

L’histoire :

Nous avons joué la suite de notre histoire en nous appuyant sur les cartes d’une année de répit et de more than one story pour une session très libre qui a vu Aristotote se transformer en papill’homme, une belle mite de la nuit qui a conduit la petite bande jusqu’à la piste d’envol de leurs chasseurs, après que nous ayons tous bu le nectar des chenilles du Cœur, le Spomenik pour aller essaimer dans la nuit trouée d’étoiles.

31762217080_cc1895d8d8_z.jpg
Thierry Figini, cc-by, sur flickr

Commentaires de Thomas :

A.Claude peux-tu nous parler un peu plus de More than a story ?

B. Papill’homme : j’adore le terme

52643798547_96eb11dbd8_z.jpg

Réponse de Claude :

More than one story est un jeu de cartes virtuel qui permettent de questionner les personnages. Le jeu de questions est focalisé sur les liens entre les personnages. Le jeu virtuel existe au format d’une application pour smartphone, très pratique à mettre en œuvre.

B. Si Dans le monde de rouille il y a la mite de la lune, dont j’ai utilisé les planches au final, je préfère toutefois mon terme. J’avais annoncé sa venue lors de la précédente session au travers du cauchemar de Gérard qui revisitait celui de La Germaine. Apollinaire a par la suite évoqué l’absence pesante de ses deux comparses, Cellophane et l’Aristotote, et La Germaine l’a pareillement reconnue, même si elle déniait toute responsabilité. L’idée de ce « quand j’avais » était d’éprouver l’émerveillement de la découverte par le prisme de la gentillesse et de l’espièglerie, (entendre ici le générique franchouillard de l’anime Candy, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître) afin de pouvoir par la suite user de la revisitation, celle de vieillards, après une métamorphose organique qui partage entre horreur et merveilleux, entre Alien le huitième passager et jardins de poussière. (J’ai lu la nouvelle de Ken Liu à Xavier et Alex entre les deux sessions). J’ai également utilisé un prompt rédigé par Zedeck Siew il y 15 jours en réaction à un émoticône, une inspiration de début de scène proposé à Xavier, une histoire de tas d’ossements amassés dans un fossé avec un renard magique qui le regarde. Une scène très brève et très intense. D’autant plus pertinente pour Xavier qui a joué le goupil d’Arbre et qui après avoir appris le corbeau et le renard doit apprendre pour la jouer une scène de Feydeau où Henriette et René, deux jeunes enfants, s’interroge sur le poème et son auteur. Cette brève scène a convoqué une forme de poésie enfantine mêlée d’horreur.

52644749045_701863e806_z.jpg

Thomas :

A. ça a l’air vraiment super More than one story. J’adorerais que tu l’amène au Gîte Millevaux

B. J’aime d’autant plus papill’homme par rapport à mite de la lune, que le dessin m’évoque un mélange de chouette et de papillon de lune (un bombyx tant qu’à faire), deux animaux nocturnes, l’image est vraiment forte et c’est exactement le genre de créature que j’ai envie de décrire dans Surnature.

52644779528_bc49730149_z.jpg
52644779403_0880dd0a74_c.jpg
52644779323_39f13191e7_z.jpg
52644748795_68967674d2_z.jpg
52643798042_7368e72ed5_z.jpg
52644748610_474d113510_z.jpg

Un commentaire sur “Papill’Homme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s