Voyageurs immobiles, le chant du taon ou L’apocalypse des oiseaux

[Publication par la communauté] Voyageurs immobiles, le chant du taon ou L’apocalypse des oiseaux

« La fille du clan des mangeurs de vents est tombée. Elle a de la toux et son foie enfle. Le chant des oiseaux m’a révélé que Muruos l’a infestée, en ce jour de la saison montante, moi mop, ayant été appelée par les sacrifiants, tous les éléments nécessaires qui te sont destinés, les calebasses de bière de lichen, le tressé du chemin en herbe folles et la chope remplie de gratte-cul, la viande de chenilles, étant posés, te rendant culte, je te ramène à ton lieu, au lieu de naissance du clan, aux racines d’un vénérable… »

Un rituel de Millevaux par Claude Féry

(temps de lecture : 2 min)

Lire / télécharger le PDF

52181099376_fbd09d7517_z.jpg
Internet archive book images, cc-0, sur flickr

2 commentaires sur “Voyageurs immobiles, le chant du taon ou L’apocalypse des oiseaux

  1. Claude Féry nous surprend toujours avec ses jeux de rôle Millevaux. On est d’abord dubitatif, puis on se prend à rêver. Et si on s’enfermait avec une vieille sorcière pour célébrer ce rituel propitiatoire ?

    J’aime

Répondre à Thomas Munier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s