Le tombeau des livres

LE TOMBEAU DES LIVRES

Aventures dans un théâtre poétique de Julien Pouard où la Bibliothèque Nationale de France est devenue une jungle littéraire.

(temps de lecture : 5 min)

Le jeu : Inflorenza, héros, salauds et martyrs dans l’enfer forestier de Millevaux

Joué le 07/10/2017 à la convention Octogones, à Lyon

Personnages : L’Archiviste, Kobo l’enfant fanatique, Boucle, Dahlia, Le Désherbateur, Exuvie

51209081920_7b26a6340c_z.jpg
Mark Hauer, cc-by-nc, sur flickr

Le théâtre

Le tombeau des livres est un théâtre de Julien Pouard qui prend place dans les ruines de la bibliothèque nationale de France. L’égrégore et l’oubli ont plus ou moins donné corps aux livres, des horlas littéraires apparaissant. La végétation est devenue livresque : les feuilles des arbres sont des pages, des livres poussent sur les lianes, etc…

L’histoire :

Boucle, un homme d’une cinquantaine d’années,  porte des cicatrices de ronces sur les bras. Avec ses outils, il récolte des plantes. Il cherche sa fille qui s’est transformée en monstre alors qu’elle se promenait. Maintenant, elle s’appelle Dahlia, la fille végétale.

Le Désherbateur est un barbu qui porte un pulvérisateur corrosif dans le dos. Sa mission : éradiquer la forêt qui progresse autour de la bibliothèque nationale.

Exuvie est un homme. Pour lui, le lierre qui prend la bibliothèque d’assaut incarne l’avenir, il « mange » les livres que nous ne pourrons plus lire. Le lierre nous transmet le savoir. Il n’existe qu’une seule issue pour notre salut : la fusion du lierre et de l’homme.

L’Archiviste est maigre, pâle. Cet homme entre 40 et 50 ans vit avec Exuvie dans la bibliothèque et s’est donné pour mission de protéger les livres.

La bibliothèque est jalouse de son contenu, elle est devenue vivante, douée d’une sorte de volonté propre et elle n’accepte pas que le savoir la quitte : Kobo est un orphelin qui a quitté la ville pour se réfugier dans la Bibliothèque. Comme d’autres enfants, il a passé un pacte avec la Bibliothèque. En échange de la protection de celle-ci et du libre accès aux livres, Kobo s’engage à protéger la Bibliothèque et à empêcher le vol ou la destruction des livres. Kobo veut devenir celui qui récupère le plus de livres car à chaque fois qu’il montre à la Bibliothèque qu’il la protège, il renforce son lien avec elle et gagne des pouvoirs : il peut se dissimuler dans la végétation, il guérit plus vite de ses blessures…

Dans la bibliothèque, Exuvie rencontre Langage, une écolière. Sa présence est tolérée ici en tant que lectrice. En ce moment, elle lit « Le Petit Prince des Agneaux »

Exuvie écrit une prière à la Mère Bibliothèque :
« Notre Mère qui êtes la Source
Que ta connaissance prenne corps
Que tes savoirs se dispersent
A travers le lierre
Pardonne-nous nos errances
Accorde-nous tes lumières »

Alors que la forêt mène la charge contre la bibliothèque, tous vont s’entre-déchirer au cours de combats épiques, avec des enfants aux pouvoirs mentaux ou armés de shotguns, au service de la bibliothèque ou en rébellion contre elle. Comme de bien entendu, tout cela a fini dans le sang, la métamorphose et la destruction.

Feuilles de personnages :

Exuvie :
+ (barré) Je veux la connaissance du lierre pour l’homme
+ (barré) Je suis l’interprète des désirs de notre Mère, la Bibliothèque
+ (barré) Ma chair est lierre.
+ (barré) Les souffrances de la Bibliothèque sont miennes.

Le Désherbateur :
+ (barré) Je veux que par mes larmes fertiles tous les enfants disparus reviennent à leurs êtres chers
+ (barré) Je travaillais comme agent d’entretien à la BNF
+ (barré) La bête littéraire avance dans le parc.

Dahlia :
+ (barré) Je veux détruire la BNF avant que mon père me rattrape
+ (barré) Je peux utiliser mon pouvoir dévastateur en tirant mes fleurs

Boucle
+ (barré) Je veux retrouver une fille qui s’est transformée en monstre sous mes yeux.
+ Je me sens perdu face à la détresse du Désherbateur
+ (barré) J’espère que l’Archiviste rattrapera ma fille, quel qu’en soit le prix
+ Je suis en parfaite osmose avec la forêt.

Kobo
+ Thème : Amour / Jalousie. La bibliothèque est jalouse de son contenu, elle est devenue vivante, douée d’une sorte de volonté propre et elle n’accepte pas que le savoir la quitte : Kobo est un orphelin qui a quitté la ville pour se réfugier dans la Bibliothèque. Comme d’autres enfants, il a passé un pacte avec la Bibliothèque. En échange de la protection de celle-ci et du libre accès aux livres, Kobo s’engage à protéger la Bibliothèque et à empêcher le vol ou la destruction des livres. Kobo veut devenir celui qui récupère le plus de livres car à chaque fois qu’il montre à la Bibliothèque qu’il la protège, il renforce son lien avec elle et gagne des pouvoirs : il peut se dissimuler dans la végétation, il guérit plus vite de ses blessures…
+ Pouvoir : J’empoisonne quand je touche.
+ Souffrance : Je déteste les livres

L’Archiviste :
+ Je suis un ancien archiviste de la Bibliothèque, reconverti en chasseur-traqueur.
+ (barré) Je veux débusquer ce horla mi-humain mi-végétal qui rôde dans les ruines de la ville. Pour quoi faire, je ne sais pas encore, mais je suis convaincu que cette entité est importante (10-la ville)
+ (barré) J’ai compris que la terre pouvait être contaminée par le produit désherbant et que cela perturbe les capacités de Dahlia (8-profondeurs)

Commentaires :

Mise en jeu :
+ J’ai fait jouer en Carte Blanche avec des tours.
+ Il s’est passé beaucoup d’événements durant cette courte partie, mais la mémoire me fait hélas défaut ! Je me suis donc concentré sur l’essentiel. Les feuilles de personnages peuvent donner un aperçu.

Retours de l’équipe :

Joueur de l’Archiviste :
+ J’aime les phrases.
+ Très sympa. C’était ma deuxième immersion dans l’univers de Millevaux car j’ai fait du Millevaux Sombre hier soir. L’ambiance était différente. Là, j’ai plus compris la notion d’égrégore. J’ai plus ressenti l’ambiance de Millevaux.
J’ai ressenti la même immersion que dans Ho’oponopono (Le joueur a également participé à ma démo d’Ho’oponopono intitulée Après le typhon)
A partir d’un thème qui me laissait perplexe, je suis rentré dans le truc très rapidement, avec le fait que l’histoire se mette en place.
+ J’aime beaucoup le tirage de thèmes qui relient beaucoup à l’univers et au scénario.
+ Je suis pas convaincu de l’intérêt de l’ordre contraint des tours. [Réponse de Thomas : on peut utiliser des jetons de tour]. [Réponse du joueur : ou une branche]

Joueuse de Boucle :
+ C’était vachement cool.
+ Rajouter des éléments d’univers en cours de partie, c’est génial.

Joueur de Dahlia :
+ On est pas dans le dialogue RP, on exprime davantage le ressenti des persos.

Joueur de Kobo :
+ On est allé à l’essentiel le plus souvent.
+ Le système est pas contraignant. C’est tellement vaste que ça en devient effrayant.
+ Le démarrage est un peu dur. Mais après t’es complètement dedans.
+ [en cœur avec le joueur de l’Archiviste] Par moments, on se sentait exclu en attendant le tour de notre personnage.
+ J’ai eu l’impression de regarder un film sans connaître le titre ou la bande-annonce et tu as le plaisir de tout découvrir. [Joueur de l’Archiviste : Mais ça converge.]

Joueur d’Exuvie :
+ Le fait qu’il y ait un MJ, ça a aidé.
+ Les contraintes permettaient d’avancer.
+ Vu qu’il faut beaucoup écouter, il ne faut pas jouer plus de 2H, 2H1/2.
+ Tout est possible, mais le MJ est là pour cadrer, comme quand tu as mis des adversaires pour pousser au cul.

Joueur du Désherbateur :
+ C’était ma première partie de Millevaux et de jeu de rôle alternatif. J’ai adoré
+ J’espère que j’ai pas trop parlé. [les autres le rassurent]
+ Le rajout d’éléments d’univers en cours de partie, ça oblige à écouter.
+ J’ai ressenti des émotions rares en jeu de rôle.
+ La création de liens entre les personnages, c’est bien.
+ Dès le départ, j’avais un objectif de joueur, réconcilier la nature et les livres, ça a dérapé mais ça ne m’a pas dérangé, l’histoire est plus riche que ce qui était prévu au départ.

Un commentaire sur “Le tombeau des livres

  1. Le tombeau des livres est un théâtre incomplet et donc hélas toujours inédit à ce jour, mais la proposition faite ici, ainsi que la mise en jeu proposée, devraient déjà vous permettre de jouer !

    J'aime

Répondre à Thomas Munier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s