Tarkovski

TARKOVSKI

Un théâtre Inflorenza par Claude Féry inspiré par les films Stalker et Andreï Roublev de Tarkovski.

(temps de lecture : 1 mn)

Télécharger : traitement de texte / pdf

Petras Gagilas, cc-by-sa

1 Le premier thème commun est la foi, hors du dogme, l’homme le devient en acceptant d’écouter sa seule foi.

Boris et sa cloche

Andreï et la sainte trinité

Stalker et sa chambre

Le professeur et sa bombe

Yefim et son vol inaugural en ballon

2 Le second thème est l’égarement qui engendre la souffrance

La femme du stalker qui n’a écouté que sa passion et a engendré ouistiti.

Stalker qui veut offrir la chambre à tous les miséreux et la livre au mécréant professeur.

Durochka qui quitte la protection des moines pour assouvir sa faim et se livre aux Tatars.

3 Le troisième thème commun est le silence.

Il favorise l’émergence de la beauté et permet d’entendre sa foi.

4 Le quatrième thème c’est la sauvagerie.

Les blindés au début de Stalker

Les Tatars dans Andreï Roublev

5 Le cinquième thème c’est l’envie.

Kirill jalouse le talent d’Andreï et renonce à son sacerdoce.

L’écrivain et sa quête de la Chambre.

6 Le sixième thème est la misère terreau de la beauté.

Conviction profonde de la femme du Stalker révélée face caméra.

De Théophane le grec qui devise sur l’ordure ordinaire du monde qui accouche de la beauté.

De Marfa nue sous son manteau qui libère Andreï lors de la Kupala.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s