S’échapper de Parasite

S’ÉCHAPPER DE PARASITE

L’ambiance d’un Paris en guerre, pris d’assaut par les contre-révolutionnaires et les prussiques est mise en place avec le jeu S’échapper des Faubourgs, puis une bascule s’opère vers une cohorte de vieillards martyrisés par des enfants soldats à la solde des khmers avec le jeu Charogne. Suite de la campagne Mantra / Millevaux, un enregistrement par Claude Féry.

(temps de lecture : 6 mn / temps d’écoute : 1H50)

Lire / télécharger le mp3

Le jeu N°1 : S’échapper des Faubourgs, par Thomas Munier, un cauchemar de poche dans une banlieue hallucinée

Le jeu N°2 : Charogne, un jeu de rôle Millevaux sous forme de parcours initiatique vers la décomposition, le désespoir et la mort. Par Claude Féry

Joué le 13/07/2019

3318144469_b124fea149_z.jpg
screenpunk, cc-by-nc, sur flickr

Episodes précédents de la campagne :

1. Ramasser la peau de leurs voix à l’ombre de leurs gestes.
Le prologue d’une campagne Millevaux Mantra Oniropunk jouée avec Sève et For the Queen ! Un enregistrement par Claude Féry.

2. Route du Kelp
La campagne multi-monde se poursuit avec une communauté d’enfants aux prises avec des désordres géographiques, climatiques et temporels, et une coalition de créatures insectoïdes. Un récit et un enregistrement par Claude Féry.

50807580667_4995470fd0_b.jpg

Retours de Thomas après écoute :

A. J’aime beaucoup toutes les infos de contexte (gavroches pris entre les feux des versaillais et des prussiques) qui précèdent à la partie des faubourgs proprement dite.

B. La lumière enferme / l’obscurité libère : sympa d’en faire un double quartier avec d’un côté la Bastille et de l’autre les égoûts.

C. Contrairement à ce que tu dis, on peut faire deux fois la même action, à condition de se reposer entre deux pour redéplier le pétale.

D. Mathieu n’aurait pas pu tuer la nuée de rats : il eut fallu au préalable que le passage ait été décrit, puisqu’il y ait décrit sa personne, puis qu’il ait déplacé sa personne jusqu’à la nuée de rats pour la tuer lui-même et non par l’entremise de l’araignée.

50807576967_bd5683157a_z.jpg

E. Le jeu est l’occasion pour ta table de se partager la narration et ils s’avèrent à l’aise.

F. Contrairement à ce que tu dis, on ne doit pas placer le monstre sur un quartier pointé par la double flèche : on peut le placer sur n’importe quel quartier déjà décrit.

G. J’aime beaucoup l’expression « la plaine s’étend à perte de vue, à perte de mémoire. »

H. Le discours de Saloth Sâr rappelle le mélange des lieux et des époques

I. La tyrannie des enfants soldats fanatisés fait froid dans le dos.

J. Au final, S’échapper des Faubourgs aura surtout servi à camper un décor… Qui sera peut-être exploré une autre fois, après cette bascule dans l’enfer des khmers rouges.

K. J’aime beaucoup l’image de l’arbre-vieillard étayé.

50807577617_037d00078d_b.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s