[Extraits] Hantise

Hantise est un jeu de rôle poétique par Claude Féry pour vivre et faire vivre des envoûtements dans la forêt sorcière de Millevaux…

(temps de lecture des extraits : 3 mn / temps de lecture du jeu : 15 mn)

Agathe Pons, libre de droits

« Prenez les rumeurs d’un conflit qui s’éteint,
qui s’étiole,
qui s’étire en longueur ;
trempez le dans l’eau,
dans l’eau de Millevaux »

« Tout est possible ou presque.
Nous cheminons entourés de fantômes aux fronts troués,
Au sein d’épaves dérobées au temps. »

« Note d’intention


Ce module est conçu comme un moyen d’envisager la hantise à votre table.
† Imprimez le présent document au format livret (A5).
† Avec le feuillet à l’os, (quatre pages A5 au centre du livret), vous disposez d’un système procédural autonome qui recense l’ensemble des étapes nécessaires à l’accomplissement d’un maléfice, d’un envoûtement.
Il comprend un mode de résolution mécanique, qui en fonction des éléments présents dans votre fiction, aboutit alternativement à un choc en retour pour le sorcier ou la décrépitude de la hantée.
Le second mode de résolution vous invite à adjoindre une pincée de hasard et le frisson que procure à la table le tirage des lames du tarot de l’oubli.
Ils fournissent un moyen de produire une session dont le thème central sera la hantise d’un personnage.

Ils sont conçus initialement comme complément à Sève, la durée du oui.
† Avec le feuillet Hantée vous disposez du chapitre la Viande qui fournit des précisions de contexte et une interprétation possible des phénomènes de sorcellerie, ainsi qu’un support audio pour installer l’atmosphère à votre table.
† Le feuillet suivant dispense, au travers d’une série d’images et de textes plus ou moins abscons, un dispositif autonome à interpréter, à votre table, pour envisager la sorcellerie dans le monde de Millevaux.
Le chapitre Gueule, vous livre le ton que vous propose d’adopter le module.
† Le quatrième feuillet convoque la croyance et vous procure un exemple de hantise, Ma hantise, mon amie.
† La présente note d’intention voisine le chapitre Crâne qui vous propose d’envisager le théâtre du mensonge comme une forme cousine de la hantise.
† Avec le sixième feuillet, la couverture vous présente des principes essentiels.
Le chapitre Tripes propose une variante centrée sur l’écoulement du temps, tandis que Nerfs envisage une variation à visée esthétique, ou la beauté est le baume salvateur qui préserve du mensonge.
Naturellement vos remarques et critiques sont les bienvenues.
Bonne lecture, et bon jeu ! »

« Chacune doit s’emparer de ces paroles investies de force, sinon…
La Hantée en paiera le prix. »

« Un rituel est accompli,
Une ritournelle est entonnée,
afin de dissiper la ténèbre et renouer avec la lumière.
Semez une graine, caressez une souche moussue, humez l’humus et renouez à la vie. »

« Une autre, IL, s’exprime, dit sa vérité. Il susurre son venin aux vents d’égrégore.
[Cette joueuse place une pierre noire devant elle. Elle est le Sorcier.]
La communauté est en droit de le dédouaner.
[La joueuse qui l’incarne place une pierre noire devant le Sorcier qui gagne en force à progresser masqué.]
Il peut se récuser.
– Je ne suis pas un sorcier ! « 

« [Résolution]
Deux parties s’opposent, pour que la Hantée l’emporte et que le sort soit déjoué,
elle doit détenir à ce stade le plus grand nombre de pierres.
Alors, elle raconte le choc en retour du Sorcier.
Dans l’autre cas le Sorcier raconte la décrépitude de sa proie.
Notez qu’une détentrice d’une dagyde (cf chapitre la Viande) voit sa force potentielle augmenter d’une pierre. »

« la Viande
[de nouveaux arcanes]
Oubli, égrégore et emprise sont des forces qui s’alimentent mutuellement.
La sorcellerie de Millevaux est différente de celle de l’âge d’or. Elle est née de la Forêt qui avance, cette force primordiale, cette dévoration du monde, renaissance de la nature aux chants de Shub-Niggurath. En sus, elle dispose de la surabondance d’emprise et d’égrégore. Elle est un fruit blet aux couleurs vives et tentatrices, qui ne demande qu’à être cueilli. La pratique est dès lors empirique. Chaque Sorcier est unique. De même chaque envoûtement est affaire de forces relatives et d’environnement. »

« [accompagnement musical suggéré]
une merveille de Yannick Dauby et Marc Namblar Ulu Lone sur Bandcamp
https://kalerne.bandcamp.com/album/ulu-lone
ou sinon, ma playlist dédiée sur Youtube, (la guerre dans ma gueule est merveille pour évoquer les bourrasques d’égrégore).
https://www.youtube.com/playlist?list=PLx__yF5CIs1tavxzhnxPy9gVNO5jcYNbh
« 

« Un espiègle mensonge, un trait d’esprit ciselé, blessent aussi sûrement que la plus vilaine des lames. »

« Fêlure

Un homme s’annonce, figure craquellante,
Parcourue de spasmes, tant d’augures mordantes.
Le temps lui est un fol diable, sautant sur son corps,
écrivant sur ses veines, l’inaltérable mort.

Cet avenir, ce corps est prisonnier de géhenne
T’est, ô malheureux, un présage si obscène.
Déjà tes yeux le voient comme tant d’os tordus,
Pour le futur, tu n’es plus que simple pendu !

Ton être n’est plus qu’agrégat de ces fêlures
Tant de défauts qui te sont pire des injures
Cruelle t’a laissé seule dame fortune
Bête emplie de fiel priant cette lune.

Gabriel Féry »

Un commentaire sur “[Extraits] Hantise

  1. La sorcellerie, au plus proche des pratiques traditionnelles, basée sur l’envoûtement et sur les mots qui blessent, est un phénomène qui me fascine autant qu’il m’angoisse.

    Avec Claude Féry, nous nous y sommes plongé à corps perdu, suivant notamment les traces de l’ouvrage « Les mots, la mort, les sorts » de Jeanne Favret-Saada.

    Cette obsession trouve une concrétisation dans ce jeu poétique où tout n’est que lent dévoilement.

    Et vous, quel jeu voudriez-vous privilégier pour mettre en scène la sorcellerie ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s