[Partie enregistrée] Umwald : Le blob nucléaire

LE BLOB NUCLÉAIRE

Un aperçu de ce que peut donner une partie de Free Kriegsspiel Revival (à ma sauce) dans la forêt de Millevaux, entre horreur organique et sentiments ! Une partie enregistrée jouée avec Eric Nieudan, Nico le Vif et Merry !

(temps de lecture : 4 min, temps d’écoute : 2H10 de partie, 10 mn de briefing, 20 mn de débriefing)

Joué le 10/05/2021 en ligne

Le jeu : Umwald, un jeu de rôle choral et sans règles d’exploration, de danger, de quotidien et de drame dans les tréfonds de la forêt de Millevaux, inspiré du Free Kriegsspiel Revival.

Avertissement : contenu sensible (voir après l’image)

640px-Physarum_polycephalum.jpg?uselang=fr
Helen Ginger, cc-by-sa

Contenu sensible : excréments, prostitution

Par ailleurs, je précise que le personnage de Narcose peut sembler assez caricatural (une prostituée très concupiscente et vulgaire). C’est un peu la faute aux tables aléatoires (une photo d’une femme assez « cagole » et la proximité du Bois d’Amour dans un hexagone adjacent). Je crois aussi que si on veut représenter la diversité, il faut assumer toutes les diversités. Les féminités très libérées ou vulgaires ont leur place dans nos narrations. Par ailleurs, le hasard des tables aléatoires a aussi fait que le méchant de l’histoire était un africain. Je crois aussi que si on veut mettre de la diversité dans les rôles, ça paraît normal que de temps en temps, les personnes issues de la diversité soient dans le mauvais camp.
Cependant, je m’excuse si certaines sensibilités ont été choquées, je suis ouvert pour en discuter.

Partie enregistrée à écouter / télécharger :

Intégrale (2h41min)
Partie seule (2h09 min)
Briefing (9 min)
Débriefing (23 min)
Crédits Jingle : extraits de l’album Damp Chill of Life de None, licence cc-by-nc

La communauté des personnages :

LES PÈLERINES

Nous sommes en pèlerinage religieux à travers la forêt.

Face à une communauté, nous demandons le gîte et le couvert.

Face à un individu, nous offrons notre aide.

Des pèlerines pensent que la destination est proche et d’autres pensent que cette errance n’a plus aucun sens.

Les personnages :

ERRANCE (iel) (joué.e par Merry)
Je suis arrivé.e dans la communauté car mes pas m’y ont guidée et je pourrais bien la conduire vers un ailleurs.
Je pense y trouver une âme sœur mais peut-être aussi une personne dont je dois me venger.
50396246823_f0e9c31ee2_o.jpg
thomas hawk, cc-by-nc

MENTORE (elle) (jouée par Eric Nieudan)
Je conseille discrètement les membres de la communauté sur la meilleure façon de vivre et de faire des rituels.
Je rêve de faire un rituel avec une personne et je prévois de faire rater le rituel d’une autre personne
50396246413_8068ffc2d0_o.jpg
theodora.lumi, cc-by-nc

GASTRE (il) (joué par Nico le Vif)
Je réchauffe les cœurs et les estomacs grâce à ma cuisine qui confine à la magie.
Je rêve de provoquer la satisfaction d’une personne et je m’apprête à utiliser mon talent pour faire du mal à une autre personne.
50396932631_956a701b5c_o.jpg
thomas hawk, cc-by-nc & Giles Watson, cc-by-sa

Les Figurants de la communauté :

INSIDE
Je suis en infiltration dans la communauté. Mon but est de l’étudier.
Je veux tout savoir sur Mentore et Caducque va me donner envie d’intégrer la communauté pour de bon.
50397095992_aec67fd7e3_o.jpg
061_PDQuesnell, cc-by-nc & Raphaël Maître, par courtoisie

CADUCQUE
L’âge et la maladie font de moi un fardeau pour la communauté, ou une chance, puisque ma dépendance entretient le sentiment de solidarité.
J’envisage de me sacrifier pour une personne et je tente de transmettre mon héritage à une autre personne.
50396246468_71904cc19f_o.jpg
Vincente Alfonso

QUIDAME
Officiellement, je ne représente rien au sein de la communauté. Mais c’est moi qui la fait fonctionner en donnant tous les ordres dans l’ombre.
Je vais révéler mon secret à une personne et manipuler les autres pour nuire à une personne rivale.
50396933496_227e830929_o.jpg
w david kubiak, cc-by-sa & static416, cc-by-nc

HARPAGNE
Je ne manque de rien et j’exploite la communauté pour faire fructifier mon bien. On me dit avare, je pense surtout être prévoyant et on me remerciera plus tard.
En secret, je comble de bienfaits une personne ingrate et je suis responsable de la misère d’une autre personne que j’exploite.
50396929291_bab5de9d6b_o.jpg
boladrotor, cc-by-nc

Ma préparation (tirée au hasard) :

Départ Hexagone 12′ Fosse-Paria (zone sud blobbée)

51171913363_972b7e97d7.jpg

Ont-il fui qq chose de la surface ou ont-t-ils été attirés ? : Attirés par la prophétie, sont rentrés par le dépotoir de la ZAD irradiée

Le blog est-il dangereux ? : corrosif pour tout objet technologique
Colonise-t-il les êtres vivants ? : il consomme leur joie de vivre
Est-il un réseau de communication ? : oui, mais coûte de l’amitié
Constitue-t-il une ressource ? : Oui, c’est très précieux pour les sorciers ou les scientistes, mais on ne peut pas le transporter sans un être sentient pour lui servir de véhicule.

Premier quart :
crépuscule

Lieu : forêt de merde, arbres putréfiés, coprolithes

Climat : Amoncellement de poussière.

Saynète : Une personne à la fois très vieille et très jeune.
(s’est baignée dans la cuve radioactive, vient de là)
NARCOSE
J’analyse les rêves de la communauté pour deviner les éléments passés et à venir et les décisions à prendre.
Je vois toujours la même personne dans mes rêves positifs et une autre personne dans mes pires cauchemars. Je dois leur dire.
50396246008_e0bf393e49_o.jpg
bendus, cc-by-nc, sandra.dors1, domaine public

Deuxième quart :

presque-nuit
Climat : Contamination horla (pas d’event supplémentaire)

Lieux jonctions 11′ 12′ : Enclave envahie par la végétation.
13′ 12′ Le bois d’amour (TW : prostitution > Narcose s’y rend)

14’12’ La forêt biscornue

Informations données par l’oracle en cours de jeu :

Personne de la communauté disparue :

ÉPLORE

Quand nous perdons l’une des nôtres, mon rôle est de me lamenter à la place des autres qui ont trop oublié pour être tristes. En échange, on me paie d’un souvenir.
Je rêve de voir les pleurs sincères d’une personne, et je cherche à punir l’hypocrisie d’une autre.
50396244203_2b04f051b4_o.jpg
rifqui dahlgren & _antoine pierre nobilet, par courtoisie

Souvenir d’Eplore contenu dans le flacon de parfum : un souvenir hypnotique

Caducque, atteint par le gaz, se transforme en horla : un merle moqueur aux railleries qui deviennent réalités

2 commentaires sur “[Partie enregistrée] Umwald : Le blob nucléaire

  1. Quand la vague du Free Kriegsspiel Revival a atteint la francophonie le mois dernier, il y a eu une forte demande d’avoir des parties enregistrées pour comprendre en quoi consistait cette façon de jouer à la fois old school et avec le moins possible de règles.

    J’ai donc décidé de m’y coller ^^ Umwald n’est pas forcément le jeu le plus représentatif de la scène FKR (ne serait-ce que parce que c’est un jeu de 16 pages + beaucoup d’aides de jeu, les jeux FKR tiennent habituellement sur un post-it), mais bon je suppose que ça va déjà vous donner une idée…

    En plus la partie était chouette, avec un bon dosage tactique-drame, dirais-je. Alors, à quoi bon se priver ? 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Commentaires de Claude Féry sur Discord :

    Merci beaucoup pour cette restitution.
    J’ai beaucoup apprécié la fiction et plus particulièrement l’équilibre qui s’établit entre l’expression des sentiments des protagonistes et la découverte hasardeuse de leur environnement.
    Une question me vient néanmoins…pour toi en tant qu’arbitre qu’est-ce qui différencie cette session de one shot d’une autre qui aurait été jouée avec Nervure seulement ?

    Thomas :

    Merci beaucoup pour ces commentaires ! ça fait toujours plaisir d’avoir des retours.
    Sur le papier, ça ressemble beaucoup à une partie de Nervure en effet. et ça vient du fait qu’Umwald est un assemblage de plusieurs de mes jeux.
    Mais dans les faits il y a quelques différences fondamentales qui créent un tout autre feeling :
    + Le contrat social est élaboré, alors qu’il est absent dans Nervure.
    + L’apport des Sentes (tirage de communauté, tirage de missions de vie pour les personnages et les figurants) apporte une dimension drama supplémentaire et cadre l’expérience.
    + Les hexagones renforcent le côté exploration.
    + Dans la version que nous avons jouée, j’ai fait mes tirages de Nervure à l’avance et je me suis imposé de les respecter, ce qui donnait vraiment une impression d’explorer un bac à sable pré-existant, alors que dans Nervure, c’est plus impro.
    + En théorie, je dois recourir le moins possible à la table de résolution de Nervure (je l’ai utilisée 3 fois et j’aurais préféré le faire moins), alors que dans Nervure, elle est là pour être utilisée un maximum. Dans Umwald, je dois préférer une résolution sans système, basée sur mon instinct et la logique des événements.

    Claude :

    Merci
    Une autre réflexion
    Tu consultes l’oracle, et ensuite il est fait mention que le figurant entend la voix de Dieu ou du Vieux.
    Je trouve cela très chouette !

    Thomas :

    ah oui c’est marrant 🙂

    Claude :

    Chanter une ritournelle autour du bivouac pour bien dormir est une belle trouvaille !

    Thomas :

    Oui, c’était une idée d’Eric basée sur la mission de vie de son perso

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s