[Systèmes Millevaux / Mantra] Ramasser la peau de leurs voix à l’ombre de leurs gestes

RAMASSER LA PEAU DE LEURS VOIX À L’OMBRE DE LEURS GESTES

Le prologue d’une campagne Millevaux Mantra Oniropunk jouée avec Sève et For the Queen ! Un enregistrement par Claude Féry.

(temps de lecture : 4 mn)
(temps d’écoute : 2h26)

Joué le 01/06/2020

Le jeu : Millevaux Mantra, le jeu de rôle du multivers forestier par Thomas Munier

26420176830_1db181c81f_c.jpg
Mike Kempenich, PacificKlaus, publicenergy, TheoJunior, Vince O’Sullivan, cc-by-nc & WD 45,  cc-by & anonymes, costa acsinte, Lewis Hickes, domaine public & antoine pierre nobilet, par courtoisie

Voici la première partie du témoignage audio du prologue de notre campagne Millevaux Mantra / Mantra Oniropunk Oniropunk jouée avec Sève et For the Queen

Lire / télécharger prologue part I (54 mn)
Lire / télécharger prologue part II (1h)
Lire / télécharger prologue part III (32 mn)

Commentaires de Thomas après écoute du prologue partie I :

A. très bonne idée d’utiliser For The Queen pour établir le setting de la partie

B. Je ne suis pas partisan de proposer le bulletin de sécurité émotionnelle dans Mantra : il a sa pertinence dans Coelacanthes dont il est issu, mais il l’a déjà moins dans Mantra (qui me semble globalement plus safe) et il l’a encore moins à ta table car tu as deux enfants de dix ans, donc on peut supposer que de base tout le monde se serait auto-censuré sur la majorité des thèmes-chocs listés dans le bulletin (en tout cas, je le suppose sans peine à l’écoute de toutes vos parties précédentes) : par conséquent leur énumération lors du prologue aurait pu risquer de mettre mal à l’aise pour rien (ça n’a pas l’air d’être le cas, mais je précise à la fois pour ton auditoire et pour d’autres tables)

C. La campagne Les Brimbeux, c’est fini ?

50535834756_5da4a77440_z.jpg
Claude Féry, par courtoisie

Réponse de Claude :

B. Je considèrais par avance que Mathieu censurerait tous les thèmes. Je souhaitais lui offrir la possibilité de s’exprimer. Il en a profité pour jeter un voile pudique supplémentaire, auquel je n’aurait pas pensé et qui recoupe la préoccupation de Gabriel. Sur ce point la proposition me semble adaptée. Pour Xavier, paradoxalement le résultat n’était pas corru d’avance. Alexane m’a surpris sur les censures apportées ou négligées.
Si aucun n’avait communiqué ses choix propres cela aurait permis de ne pas aborder des thèmes qui auraient choqué les autres joueuses. Bref, j’aurais dû leur demander de rien dire de leur choix avant de leur remettre les bulletins.
Autre précision utile, après le prologue nous jouerons un épisode Millevaux Mantra puis nous basculerons vers Mantra Oniropunk. Le bulletin de sécurité émotionnelle figure dans Mantra Oniropunk au même titre que Cœlacanthes.

C. Non. Je dirais que c’est probablement une fusion à terme

50535114653_3b5f14735d_z.jpg
Claude Féry, par courtoisie

Commentaires de Thomas après écoute des parties 2 & 3 :

D. Le début avec les canonnades sur la ville, c’est la première Guerre Mondiale ?

E. ça se passe à Versailles ou à Metro ?

F. Intéressant que les PNJ et les PJ mange le nom de Tricorne, à cause de l’oubli je suppose.

G. Si tu ne l’as déjà consultée, je te renvoies vers la description de Metro dans l’Atlas, la description de la surface est très Mantra mais on pourrait aussi localiser le puits des âmes dans les profondeurs.

H. Quand tu demandes « que bois-tu ? », vous contraignez beaucoup Xavier, alors que ça ressemble beaucoup à une question de For the Queen, laissée à une libre appréciation de la personne questionnée : ici, il y a des obligations de répondre, des choix entre plusieurs boissons…

50535988772_9146a08d89_z.jpg
Claude Féry, par courtoisie

I. Tu évoques la ruche : Little Hô-Chi-Minh-Ville en approche ?

J. Je réalise qu’utiliser Millevaux Mantra pour naviguer dans différents lieux de l’Atlas est une idée intéressante.

K. Le Horla qui assaille les personnages est très peu décrit avant même qu’ils prennent la décision de se défendre, ceci me rappelle notre partie de Sève au Gîte Millevaux : on rencontre une créature dont tu dis peu de choses hormis qu’elle a des bois de cerfs, et aussitôt nos trois personnages ont décidé de l’attaquer. Je trouve que c’est une vraie expérience horrifique, dans le sens où, conditionnés par la dureté du monde, nos personnages agressent la première créature vaguement non humaine qu’elles croisent, sans prendre le temps de s’assurer de ses intentions.

L. J’aime le désarroi de Xavier à l’idée de perdre son couteau et son écureuil : on voit que Sève est bien calibré pour les enfants

M. Tu dis que vous avez navigué dans des lieux et dans le temps. Lesquels étaient-ce ?

50535988752_2437fdfb85_c.jpg
Claude Féry, par courtoisie

Réponse de Claude :

D. L’épisode historique évoqué ici est La Commune de Paris, ce qui correspond aux Prussiens dont parle Gavroche.

E. L’idée est encore une fois un non lieu. Nous avions convenu que la communauté serait extrêmement resserrée et évoluerait dans un environnement souterrain. Gabriel est l’auteur de la proposition. Il précise sa proposition et la circonscrit aux tunnels du métropolitain inauguré à l’aube du 20 siècle. Xavier regimbe à l’idée d’être privé de son écureuil. Alors Gabriel étoffe sa proposition en indiquant que la Forêt se propage dans les tunnels du métro. Gabriel en créant le personnage pensait très fort à la commune (nom, objets, etc…). Donc nous sommes à Paris au temps de la commune, mais un Paris Millevalisé, un reflet trouble de l’original historique.

G. Je le relirai. Le puits aux âmes investira un autre temps, un autre lieu et un autre temps, mais d’évidence un lien aux profondeurs avec une référence avec à la bataille de Ribemont-Sur-Ancre (III siècle Av JC) et le sanctuaire édifié à l’issue de la bataille. Dans la nuit de samedi à dimanche nous y serons pour procéder aux funérailles d’un guerrier gaulois avec Xavier et Gabriel.

50535114523_90fff0e6c1_c.jpg
Claude Féry, par courtoisie

H. Ce n’est pas une réponse de For The Queen, mais une question de mon cru, pour ancrer son personnage et insister sur l’attrition. La réponse qu’il apporte ne convainc pas les deux grands. Xavier se place dans une dimension un peu de super héro à laquelle je veux bien consentir pour peu qu’il expose certaines failles. Mon insistance et celle de Mathieu et Gabriel est différente. Je considère par ailleurs que l’eau des canalisations est souillée tandis que celle recueillie au matin l’est moins. La première est souillée de l’égrégore des Versaillais et servira par la suite.

I. La Ruche est la communauté d’âmes qu’ils forment à eux quatre, mais c’est aussi l’annonce de Little Hô et la suite de ma réponse à E. et renforce J

M. Nous avons donc joué à Paris en juin 1871, en juillet 1904 à Paris Millevaux version Féry devenu parasite disons cinq cent ans après l’effondrement, à Villers Saint Paul et Azerailles à la même époque en raison des éléments qui définissent l’Autre (Xavier) et je situerai l’intertitre que nous jouerons la semaine prochaine au format Solitude dans les faubourgs de Little Hô.

50535114438_6ff1bdda40_c.jpg
Claude Féry, par courtoisie

Thomas :

M. OK, donc tu vas jouer avec une seule personne à Solitude je suppose ?

Claude :

M. Je jouerai avec chacune des quatre successivement

50535834451_f3e5a815eb_c.jpg
Claude Féry, par courtoisie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s