Outsider, septembre 2019

Au menu : un GN mémorable, de la musique, un théâtre post-exotique, et une troublante galerie de dessins obsessionnels

photo par Julian, libre de droits

 

LA COMMUNAUTÉ

 

Publications par la communauté

+ Millevolodine

Un nouveau théâtre à la manière du post-exotisme pour Inflorenza. Des personnages dont on ne sait s’ils sont vivants ou morts, des moines-soldats, des sorcières orphelines, des camarades de désastre et des révolutionnaires bicentenaires.

Composé à six mains par Côme Martin, Eugénie et Olivier (aka Orféo), de bribes découpées, sorties de leur contexte et recousues ensemble à partir de textes d’Antoine Volodine, Manuela Draeger, Lutz Bassmann et Maria Soudaïeva.

Image
Konrad Lembcke, cc-by-nc, sur flickr

 

+ Les forêts limbiques

Un morceau de noise/extratone/speedcore inspiré d’une session du GN par les Sentes, par Serendipity Liche !

Sous licence Creative Commons Attribution + Pas d’Utilisation Commerciale.

Image
Shena Tschofen, cc-by-nc-nd, sur flickr

 

Extraits

 

+ Terres de Sang est Millevaux

Ce supplément au jeu de rôle Terres de Sang, par Manon et Simon Li, est parfait pour se lancer dans une exploration aussi périlleuse qu’introspective !

+ Les Murmures de Shub-Niggurath

Pour raconter la genèse, la transformation et la chute d’un horla, un jeu narratif par Arjuna Khan et Claude Féry.

 

Parties de jeu de rôle enregistrées par la communauté

+ [Systèmes Millevaux : Milky Monsters] Pigasus

Le clan Féry teste Millevaux avec Milky Monsters, le jeu de rôle old school pour les plus jeunes ! Une version édulcorée et rigolote de Millevaux qui ne manque pas de convoquer une de ses créatures les plus emblématiques : la Mère Truie.

Un récit et un enregistrement par Claude Féry

 

Récits de parties de jeu de rôle par la communauté

+ [Systèmes Millevaux / Don’t Rest Your Head] L’Apocalypse selon Millevaux

Tempête de vertige logique pour le final de la deuxième campagne Millevaux solo multi-systèmes par Damien Lagauzère !

+ [Oriente] Les compagnons du calice

A suivre un guide de plus en plus inhumain dans une forêt de plus en plus cauchemardesque, on finit par préférer se perdre. Un récit par Nitz.

 

Illustrations

+ De racines et de sang

Une série d’illustrations hypnotiques, organiques et cauchemardesques, par Agathe Pons, inspirées de Millevaux, et déposées en libre de droits. Un grand merci à elle !

Les techniques utilisées : Encre de Chine noire et ocre / gouache / acrylique / liners / pastels gras / pastels secs / poudre non identifiée / tampons / pochoir / feutres / collage / cutter / exacto

Image

 

MES ACTUALITÉS

 

Publications

+ L’Almanach de Millevaux en format jeu de cartes !

Besoin d’une inspiration étrange pendant votre exploration de l’univers de Millevaux ?

Il vous suffit maintenant de tirer une carte pour vous transporter dans les tréfonds les plus étranges de la forêt !

Format PDF

Format traitement de texte

Image
(C) Sylvain Le Corre pour l’Almanach

 

Podcasts

+ Mondes imbriqués et jeu de rôle poétique

J’ai eu l’honneur d’être invité sur ce podcast de Cosmo Orbus en compagnie d’Eugénie pour parler des diverses façons d’exploser la réalité en jeu de rôle ! L’occasion notamment d’énumérer les nouvelles avancées en matière de vertige logique.

Image

 

Articles

+ Le jeu de rôle consiste à imposer des choses à l’autre

Pourquoi imposer son point de vue semble structurel du jeu de rôle et quelles sont les alternatives ?

+ Techniques d’expression avancées

Le quatrième et dernier article de ma série sur le jeu de rôle en tant que champ d’expression est paru dans le JDR MAG N° 47 !

 

Parties de jeu de rôle enregistrées

+ [Little Hô-Chi-Minh-Ville] Opéra

La plus sûre façon de décrocher un job est-elle de tuer son employeur ?

Image
James Kerwin Photographic, cc-by-nc, sur flickr.com

 

Récits de parties de jeu de rôle

+ [Inflorenza] Ubu en Jaune

Quand l’absurde de la pataphysique banlieusarde rejoint l’horreur organique. Avec des illustrations de Thibault Boube !

+ [Oriente] Ma chair et mon sang

Deux sœurs perdues dans une forêt hostile, dans un réseau vénéneux où chaque souris est le chat d’une autre. Le copier-coller d’une partie en solitaire !

 

Conventions

+ Le 18 et le 19 Octobre, je serai au Festival de l’Oeil Glauque, à Rennes (et je recherche un hébergement pour le vendredi soir).

Mon programme :Vendredi soir : j’assiste au concert de metal :)Samedi après-midi : stand Outsider / Courants Alternatifs.

Samedi soir : Exode of the Last Humanity.

Le jeu : Inflorenza, le jeu de rôle d’héroïsme, de martyre et de décadence dans l’enfer forestier de Millevaux.
Le théâtre : dans le futur, la Terre est entièrement retournée à la forêt. La dernière personne de l’humanité s’enfuit dans l’espace à la rechercher d’une nouvelle terre promise. Mais son corps ainsi que le vaisseau contient peut-être des spores susceptibles de contaminer ces mondes vierges avec la forêt. Il y aura un seul personnage, que nous incarnerons à tour de rôle !
Pré-inscription ici

Image

 

Parties jouées

+ [Les Sentes] Équinoxe

La partie du 14-15 septembre au Val Jouin, à Lizio (Morbihan), a été une consécration de ma campagne de playtests des Sentes, puisqu’on a testé à grande échelle (30 personnes inscrites, 24 après les désistements) et sur une longue durée (début de la préparation le samedi à 14h, début du jeu à 19h et jusqu’à l’aube pour les plus téméraires, débrief le dimanche matin). Cela a été un moment très riche en émotions, c’était vraiment grisant de voir les choses se mettre en place et le jeu en impro tenir sans que j’ai vraiment besoin de renforcer les choses en tant qu’orga. Il y avait certes des choses qui ont tenu du fait de mes décisions d’orga (demi-journée de préparation animée par mes soins, préparation en amont, repérage du site, création d’une intrigue globale, choix de trois temps fort pour donner une colonne vertébrale au jeu, incarnation d’un PJ qui était quasiment un PNJ vu tout le rôle moteur que je lui ai affecté), mais la structure même du jeu a aussi tenu ses promesses, et les joueuses nous ont offert tellement de scènes chouettes, contemplatives, introspectives, émotionnelles, brutales, tragiques, belles… Sans parler de leur implication dans la réussite collective de l’événement (big up à la team cuisine et à la team accessoires). Inoubliable en ce qui me concerne.

+ [L’auvergne de tous les dangers] Nuisible

Un premier test de mon livre dont vous êtes le héros Millevaux, un peu à l’arrache, en ligne. Le principe : comme mon arborescence est encore à l’état de brouillon, je teste en mode de jeu de rôle, je suis le MJ qui campe les situations et énonce les choix possibles, et et la joueuse me répond. La joueuse a testé les comportements un peu evil permis par certaines options du jeu, c’était assez intéressant, d’autant plus que je ne l’ai pas revu lors des tests suivants.

+ [L’auvergne de tous les dangers] Sauver Trouvé

Deuxième test dans des conditions un peu plus confortables. En une heure et demie, le joueur a pu finir une quête (et la réussir !) et en commence une autre. Il m’a dit avoir bien senti la liberté de choix, c’est encourageant.

+ [L’auvergne de tous les dangers] Le sacrifice est dans mon sang

Un test en ligne, dont l’enregistrement a malheureusement échoué. La joueuse a joué à fond le dévouement aux autres, même si hélas elle n’a pas toujours été récompensée en retour (elle a échoué à sauver Trouvé). Elle a sacrifié Anthrax pour donner une chance aux hommes-chiens. La joueuse avait de gros réflexes de rôliste, elle zoomait beaucoup sur les situations, c’était très instructif. Elle a trouvé l’exercice un peu dirigiste mais c’est normalement vu que c’est du livre-jeu et vu sa propension à chercher énormément l’interaction.

+ [L’auvergne de tous les dangers] Vulnérable comme un chien errant

Un test en ligne qui a été enregistré (à paraître). Le joueur m’a donné d’excellents conseils pour améliorer encore un peu la formule.

+ [L’auvergne de tous les dangers] Donne-nous un nom

Un test en ligne qui a été enregistré (à paraître). La joueuse a joué en mode complétiste, essayant presque toutes les options à sa portée, ce qui a permis de bien explorer l’arborescence, et m’a donné envie d’assouplir les possibilités de navigation d’une intrigue à une autre. Nous avons joué presque trois heures, gérant deux demi-quêtes. La profondeur de ce livre-aventure se confirme 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s