[Fripouille] Extraits

[Extraits] Fripouille

Le jeu de rôle de Claude Féry pour vous lancer dans des aventures rapides aux accents de donjon moisis dans la forêt !

« Knave, (Canaille) est une boîte à outils créés par Ben Milton afin de jouer aux jeux de rôle à l’ancienne, sans classe de personnage. Aussi, l’ajout, le retrait ou la modification de règles sont à la fois attendus et encouragés.
Fripouille est une variation qui la transpose dans l’univers Millevaux de Thomas Munier. »

« Les Caractéristiques sont au cœur du système. Tous les jets de d20 recourent aux six caractéristiques classiques. La manière dont les scores et les bonus interviennent a été simplifiée, rationalisée et rendue cohérente avec d’autres mécanismes, comme celui de la protection. »

« Des Caps, des Souvenirs. Fripouille considère que l’unité monétaire de base est la capsule de bière de l’Âge d’Or, une Caps. Tous les prix d’objets sont établis sur ce principe et proposent une approximation des bases d’un échange. Toutefois, de tous les trésors que convoitent les hommes sont les souvenirs qu’ils chérissent le plus et ils seront souvent bien plus précieux aux personnages que les monceaux de caps dont ils pourraient se charger. »

« Une liste de 100 sortilèges sans niveau. »

« Inventez ou déterminez aléatoirement le reste des traits de votre personnage, comme son espèce, son allure, son visage, la complexion de sa peau, sa chevelure, sa vêture, ses vices et vertus, sa diction, son histoire et son penchant en utilisant les tables aléatoires de la page suivante. Choisissez son genre ainsi qu’un nom pour votre personnage, mais ne vous y attachez pas trop…
Au-dehors, le monde est hostile… « 

« Souvenirs, souvenirs !

Dès lors les souvenirs sont sans prix et souvent les maigres possessions des errants ne sont que les derniers liens ténus qu’ils entretiennent avec leurs souvenirs chéris.
Chacun s’en arrange comme il peut.
Certains dérobent les souvenirs qui crient leur absence, d’autres en exercent le commerce. D’autres encore les échangent pour leur épanouissement mutuel.
Certains vaincus renoncent délibérément à leur richesse, se départissent d’un souvenir pour ne plus sentir le poids des pertes passées.
Cette économie vacillante autour des souvenirs des hommes confère aux maigres biens préservés du temps jadis une valeur immense. Les objets par la force de l’égrégore, par les gestes répétés depuis des éons sont parfois devenus objets mémoriels.
Débloque-t-on un souvenir à chaque fois qu’on effleure un objet ?
Oui, insignifiant 1-3 ; pertinent 4-6.
Les objets sont-ils tous des objets mémoriels à condition de savoir en extraire le souvenir ?
Oui, il s’agit d’une facétie de ce monde saturé d’égrégore. « 

« Des listes à la Prévert

Dans un monde qui part en vrille, les objets les plus dérisoires acquièrent parfois une grande importance.
Utilisez ces tables et ces prix comme autant de prémisses aventureuses.
Ainsi, cet émondoir, n’est plus le simple outil d’entretien du verger que nous connaissons. Dans une communauté en lutte contre la forêt avide, c’est une espèce de goupillon, le manifeste de la volonté farouche de contrer l’expansion de la sylve par l’ingéniosité renouvelée des hommes.
D’où vient ce riz ? Est-il contaminé par une forme quelconque d’emprise ? Dans quelles circonstances a-t-il été acquis ?
De quelle manière les rations ont elles été conservées ? Seront elles encore consommables lorsque le ventre de son porteur sera vide ou seront elles avariées ?
Chaque objet est un trésor pour son inventeur et donc une histoire à découvrir, voler, détourner à son profit. Les joueuses et plus particulièrement la Garde Forestière doivent s’emparer de ces graines d’histoires, les semer et les récolter, lorsque le moment est opportun. »

« Conséquences d’un combat

Quand on tue quelqu’un, on récupère un de ses souvenirs.
Tuer coûte des PS : 1 pour le hanté, qui utilise l’égrégore, 2 pour un idolâtre, dont la vie repose sur sa foi, aucun en revanche pour une fripouille désertée par la foi et qui se préserve des prodiges. »

« Prodiges

Dans Fripouille, les prodiges sont des rituels mis en œuvre depuis un support chargé d’égrégore, un parchemin, une tablette, une pierre, un objet quelconque gorgé d’égrégore. Le hanté, ou l’idolâtre, (selon la lecture du personnage) se lie alors émotionnellement avec ce support. Sur la base de lien d’égrégore, il verbalise, un mot de pouvoir, un mot de puissance, un Verbatim.
Il nomme le prodige qu’il met en branle. La joueuse doit alors sur la base d’un cut-up prononcé à haute et distincte voix (Gueulez même !) le Verbatim à la table.
Pour élaborer le cut-up munissez d’un feuillet imprimé, de ciseaux et découpez au hasard de votre inspiration la feuille en petits morceaux. Placez les dans un bol. Piochez x fragments et assemblez les, ils constituent votre cut-up, la base de votre Verbatim. »

« 100 prodiges sans niveau
[…]
5. prison limbique : un Objet est figé dans une sphère, une poche de forêt limbique, hors de l’espace et du temps.
[…]
12. oiseaumme : vos bras se transforment en immenses ailes d’oiseau.
[…]
14. Marie : une femme vêtue d’une robe bleue apparaît. Jusqu’à la fin du sortilège, elle obéit poliment à vos requêtes, pour peu qu’elle ne la mettent pas en péril.
[…]
40. ronciade : une épaisse couche de ronces se répand sur la surface touchée dans un rayon de Nx3 mètres.
[…]
49. glands en folie : vos poches sont pleines de glands et se remplissent à chaque moment.
[…]
63. psychométrie : la Garde Forestière répond, par oui ou non, à N questions concernant un Objet que vous avez touché.
[…]
76. héraut escargotin : 10 minutes après avoir lancé le sort, un héraut revêtu d’entrelacs végétaux monté sur un escargot gigantesque rampe vers vous. Il est en mesure de répondre à toutes les questions relatives à l’histoire du bois le plus proche et aux quêtes qu’il a engendré, et il pourrait vous aider s’il vous en juge digne.

42930531880_5670abd75b_c.jpg
Dunnock, thomas hawk, MementoMori, Tim Parkin, Teseum, licence cc-by-nc, sur flickr.com